L’attaque meurtière au squat de Notara 26 ne nous intimide pas! 


L’attaque incendiaire à la bombe au squat pour les refugié(e)s de Notara 26 constitue un crime rasciste hideux. Au delà des dommages causés, l’incendie a menacé la vie de plus de 100 personnes qui se trouvaient à l’interieur du bâtiment. Le but évident des criminels était de terroriser aussi bien les réfugié(e)s que les solidaires. Dans ce climat malsain, qui ont crée, d’une part avec les évacuations des squats à Thessalonique et, d’autre part avec la stigmatisation incessante des solidaires, les fascistes se sentent en toute liberté d’agir.
Ils se trompent! Le mouvement de la solidarité ne s’intimide pas par les mécanismes incendiaires, comme il ne s’est jamais intimidé par les CRS. L’attaque meurtrière à Notara 26 ne nous fait pas peur. Elle nous enrage. Nous restons fermement à côté de nos camarades, nous insistons à la civilisation de la solidarité, face à la barbarie du rascisme.
Nous vivons ensemble, nous luttons ensemble, nous gagnerons ensemble.
Solidarité avec le squet de Notara 26

Athènes, le 24 août 2016
Espace de Logement et de Solidarité des Refugié(e)s CITY PLAZA

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on TumblrEmail this to someone